Google +1 : C’est le moment où jamais de vous mettre au 2.0

Google vient tout juste de riposter au « J’aime » de Facebook et « ReTweet » de Twitter avec son nouveau bouton de partage « +1″. Google se devait de revenir en force avec son propre outil de partage, pour espérer rester dans la course au Web social.

Google décrie son nouveau service ainsi: “ Cliquer sur le bouton +1, c’est faire savoir que quelque chose vous a vraiment plu. Vos +1 aideront vos amis, vos contacts et bien d’autres personnes à trouver le meilleur du Web lorsqu’ils font une recherche.”

 

La raison pour laquelle c’est le moment de vous mettre au Web 2.0, c’est que le bouton +1 devrait être utilisé dans l’algorithme de Google pour déterminer le référencement naturel d’un site Web. C’est-à-dire, son classement dans les choix de recherche.

Étant donné que Goolge est le moteur de recherche le plus utilisé au Québec, il serait négligent de ne pas s’y attarder, si vous avez le moindre intérêt pour une présence Web plus efficace.

David Byttow, ingénieur chez Google a d’ailleurs déclaré ceci : « Nous regardons le bouton +1 comme un des nombreux signaux que nous utilisons pour déterminer la pertinence d’une page ainsi que son classement, tout comme avec les signaux en provenance des réseaux sociaux. »

Pas de panique, présentement Google +1 est disponible uniquement pour les recherches faites en anglais. Ce qui veut dire que ça vous laisse amplement le temps d’ajuster votre site Web pour l’enrichir de contenu social, avec l’ajout d’un blogue par exemple et d’y ajouter les boutons de partage.

27juin