EXOPC : Mon avis après 2 heures d’utilisation

Je suis allé rencontrer quelques membres de l’équipe ExoPC à Rimouski. Pour être honnête, je suis allé utiliser leur nouvelle tablette tactile.

Voici ce que j’en pense.

EXOPC

Premièrement, je dois vous dire que je ne suis pas le top qualifié en informatique, encore moins en PC. Je travaille sous Mac OS depuis très longtemps et tout ce qui est quincaillerie me dépasse par moment. Alors, j’ai considéré d’abord l’utilisation de la machine.

L’ExoPC que j’ai testé est un prototype du modèle 32Go, la version finale sera prête pour la mi-octobre 2010. Ce qui veut dire qu’il reste encore des petites choses à finaliser autant du côté moteur que carrosserie.

La tenue en main est bonne, la surface est agréable. Je n’ai pas été obligé de serrer la tablette de toutes mes forces avec mes doigts pour ne pas avoir peur de l’échapper.

La réactivité du touch et la qualité de l’écran sont très bonnes. ExoPC n’a, par contre, pas pu résoudre mon problème de gros doigts. C’est le même problème que sur mon iPhone ; mes doigts couvrent largement la surface et des fois ça sélectionne beaucoup de choses en même temps.

L’interface est intuitive ; après seulement quelques minutes j’étais déjà fonctionnel. Pas à 100 %, parce que je devais utiliser Windows 7. Le layer développé par ExoPC est très satisfaisant, une fois la boutique remplie d’applications, ça va être génial.

En un clic, on passe du bureau de travail Windows à celui d’ExoPC. Il faut vraiment les voir comme deux entités différentes, pour deux utilisations différentes. D’un côté on a un ordinateur de bureau standard et de l’autre un système d’exploitation complètement conçu pour utiliser des applications avec les doigts.

La majeur partie de mon temps, je l’ai consacré à personnaliser la machine comme si elle était à moi. J’ai téléchargé, Firefox ; je suis allé sur Internet pour naviguer un peu et aller écœurer le monde sur Facebook.

J’ai installé Seesmic Desktop, c’était en passant, la première fois que je voyais la version PC à l’œuvre ; j’ai bien aimé.

Par la suite, je suis allé dans le tableau de bord de mon blogue WordPress et j’ai même mis à jour une extension.

Pour terminer, j’ai installé iTunes, regardé un petit podcast et j’ai fait recharger mon iPhone. Rien n’a explosé au branchement.

Le temps d’installation de tous ces programmes était rapide, rien n’a planté et tout s’est installé avec succès.

Quelques minutes plus tard, il était déjà temps de remettre la tablette. : (

En résumé, je pense m’acheter un ExoPC pour venir compléter mon iMac. J’ai besoin d’une machine portable, mais je n’ai pas nécessairement besoin de la puissance d’un laptop. Également, avoir un Mac et un PC va me permettre d’être plus polyvalent.

Les netbook ne m’attirent vraiment pas. Je trouve le format de la tablette beaucoup plus pratique. Simplement parce que ça tient mieux dans les mains, surtout en position debout.

Je conseille également cette machine aux utilisateurs moyens, je pense à tout ceux qui ne trippent pas nécessairement ordinateur et qui ont besoin de faire de la navigation Web et du traitement de texte. Avec un ExoPC dans la maison, une famille peut facilement combler ses besoins informatiques.

Les mordus trouveront également leurs comptes avec l’ExoPC. Le défi va être de leur fournir des applications de qualité, mais rien ne vous empêche de faire les vôtres. Étant donné que ça roule sous Windows, énormément de gens sont capables de vous créer des applications sur mesure.

Merci à toute l’équipe de m’avoir accueilli dans ses locaux et si vous ne voulez rien manquer au sujet de l’ExoPC, je vous invite à consulter le forum officiel.

10sept