La tablette rimouskoise EXOPC, EXO-1 ou Ciara Vibe?

exopc_logoLa sortie de la tablette est toujours prévue pour le début septembre, mais il y a des changements de dernière minute. Soyez sans crainte ces changements ne seront que bénéfiques selon moi pour la compagnie rimouskoise.

Ce n’est pas la première fois que l’équipe d’EXOPC modifie leur modèle d’affaire. Faisons un petit retour dans le temps.

Depuis près de 10 ans, Jean-Baptiste Martinoli, français d’origine, conçoit solitairement une tablette tactile ainsi qu’une couche logicielle qu’il appose par-dessus Windows. Le tout tranquillement dans sa résidence à Saint-Anaclet de Rimouski.

Hiver 2009, une première version de la tablette serait mise au point. Il s’associe à des gens de la région donc Francis Lamontagne, président de Lamontagne Auto. Le concepteur attend le bon moment pour lancer son produit.

Printemps 2010, peu après la sortie du iPad, on commence à entendre parler d’une autre tablette la EXOPC SLATE. L’idée était de laisser Apple ouvrir le marché des tablettes et de bénéficier de cette promotion. En plus, l’EXOPC SLATE se positionne comme la tablette qui vient combler les lacunes de l’iPad. C’est-à-dire multitâche, Webcam, port USB et compatibilité avec le lecteur de vidéo flash. On a alors devant nous un vrai petit ordinateur et non un gros téléphone.

Début juin, la tablette a vraiment commencé à faire du bruit. Notamment au Japon lors du COMPUTEX TAIPEI. Par la suite, Microsoft et Intel se joignent officiellement à la partie avec EXOPC.

Ce qui est génial avec l’équipe d’EXOPC, c’est que dès le départ ils ont fait preuve de beaucoup de transparence, je dirais même d’intelligence. Ils se sont mis à nu devant toute la communauté internet. « Voici ce qu’on est en train de faire pour vous, quand pensez-vous? » Les commentaires sont arrivés de partout et EXOPC les a écoutés. L’effet viral de Twitter a plu rapidement à M. Martinoli.

Ce qui veut dire qu’au lieu de mettre sur le marché leur tablette tout de suite, ils sont retournés au travail pour combler les demandes des internautes. Nouveau nom, EXOPC sans le SLATE. Nouveau fabricant, Ciaratech un entreprise québécoise. À l’origine, on aurait eu droit à du « made in china ». Avec cette nouvelle association l’appareil bénéficiera d’un chipset utilisant la technologie Crystal HD, soit le Broadcom BCM70012, pour le visionnement de la vidéo en HD et d’un processeur plus puissant ce qui va, entre autres, permettre à la batterie d’avoir une plus grande durée de vie, soit 5h d’autonomie.

Jusqu’à récemment, le plan était d’assumer la fabrication et de se joindre à des distributeurs locaux dans différents pays. Quelques semaines avant la sortie prévue pour le 7 septembre, un changement majeur se produit. EXOPC a décidé de se concentrer uniquement sur la couche logicielle qui permet à la tablette de fonctionner d’un simple touché du doigt.

Maintenant la stratégie est de se rallier à des fabricants dans différents pays et de leur fournir le logiciel. C’est le même principe que Windows pour les PC. Il sera donc possible de trouver sur le marché plusieurs sortes de tablettes propulsées par EXOPC. Jean-Baptiste se garde tout de même un droit de veto sur les tablettes qui pourront utiliser son logiciel.

Au Canada, c’est toujours la compagnie Ciaratech qui s’occupe de la fabrication. Avec ce changement de dernière minute, il fallait trouver un nouveau nom rapidement, le nom EXOPC étant déjà pris pour nommer le logiciel. Qui de mieux encore une fois que les internautes pour aider à trouver un nom.

Sur le forum officiel, durant les derniers jours, tout le monde a participé activement à un énorme brainstorm mondial. Le nom EXO-1 a d’abord été approuvé par Ciaratech, malheureusement pour des raisons juridiques le nom n’a pu être conservé. La ressemblance était trop proche du nom de l’entreprise rimouskoise EXOPC. Le nom Ciara Vibe sera donc apposé sur la tablette canadienne. Il serait, semble-t’il possible, de garder le nom EXO-1 dans d’autre pays où les lois sont plus souples.

Ce que je retiens de cette expérience. C’est que maintenant grâce aux nouvelles technologies et principalement à Internet, vous pouvez avoir un rêve et le matérialiser du jour au lendemain. En utilisant correctement les outils qui sont à votre disposition, pour la plupart gratuit, vous pouvez bénéficiez des connaissances d’experts même s’ils sont à des milliers de kilomètres de vous. De plus, vous pouvez avoir en temps réel les avis des consommateurs et ajuster le tir au besoin avant qu’il ne soit trop tard. Vous allez donc, créer un produit ou service avec l’aide de vos futurs clients, ce qui fait en sorte que dès votre mise en marché vous saurez les satisfaire. Il faut par contre faire attention, ne vous fiez pas uniquement à votre clientèle pour élaborer vos produits ou services. Le danger est d’offrir un produit satisfaisant, mais sans plus. Allez au-delà des espérances et surprenez tout le monde avec des innovations dont personne ne pouvait se douter.

Article approuvé par EXOPC

20août